son commentaire ne pas laissé indifférente

💕je te le partage car tu aurais peut-être écris ce commentaire, voir même le penser sans finalement jamais l’écrire

💕j’ai reçu un commentaire sur facebook qui m’a profondément touchée

😔et je pense, je le sais, vous êtes nombreuses à éprouver ce même ressenti, cette même difficulté… et je ne peux pas te lire et ne pas te répondre…

—–

💡contexte: déjà je te redis le contexte du commentaire, j’ai publié un mail/post sur facebook/insta sur la prise de note et que chacun avait sa propre manière de prendre des notes, que selon moi il fallait en finir avec la pression académique.. si tu ne la pas lu cf post “en finir avec la pression des prises de notes académiques”

🗣son commentaire: “aucune prise de note possible pour moi, car possible tdah, les enfants tdah avec dys c’est très difficile pour eux”

🌸ce commentaire ne m’a pas laissé de marbre..

👊🏼je lutte contre la fatalité des enfants et des mamans, je sais c’est difficile car le monde est un moule préfabriqué qui ne nous a que laissé penser que nous sommes bon à rien, inutile et qui si nous ne sommes pas comme le moule le veut, qu’on y arrivera jamais, qu’on sera jamais au top

💁🏽‍♀️l’idée ce n’est pas d’être au top, mais au moins de se valoriser car j’ai la ferme croyance que personne n’est inutile, que c’est possible de faire plein de choses même avec des difficultés ou handicaps

😔je me dis que si nous, maman on se dévalorise, alors qu’en est-il de ces enfants qui grandissent en nous prenant comme modèle?

👊🏼je suis sortie d’énormes difficultés scolaires, et j’en ai encore, mais je refuse de me dire que c’est impossible et je le refuse pour toi aussi chère lectrice

👉🏻alors comme les enfants atypiques ce n’est pas mon domaine, j’ai sondé des amies/formatrices/expertes/mamans et je te partage leurs réponses en espérant que ça t’aide à casser tout ça et remplacer par l’optimisme et la persévérance <3 leurs réponses 👇🏼 #tdah#dys#dyspotentiel#apprendreaapprendre


Réponse 1: une prise de notes classique peut-être difficile et demande beaucoup d’énergie pour une personne TDAH mais avec le Mind Mapping justement, on écrit juste les mots clés, utilise des dessins simples le plus possible ce qui facilite énormément les personnes ayant des troubles réponse des Candy @lepotentieldetoncerveau

Réponse 2: les chemins à emprunter sont différents mais pas impossible #impossibleisnothing réponse d’une amie dans l’ombre 🙂 sensibilisée et un lien qu’elle te conseille Fantadys parce que nos DYS sont parfois DYScrets, ou pleins de FANTAisie tous DYSfférents, parce qu’il faut se rendre DYSponible, souvent DYScuter et tout faire puissance DYS , parce que nos enfants sont tout simplement FANTAstiques ! https://fantadys.com/

Réponse 3: Questionne toi: qu’as tu essayer? Qu’est ce qui ne fonctionne pas? Observe tes réussites, celles de tes enfants? Comment ont il fait pour réussir? Comment ont il collecter l’information? Comment l’ont-ils modéliser pour arriver à cette réussite? Quel chemin as-tu/ont-ils pris? Comment pourrais-tu transposer ce process de réussite sur les apprentissages? Réponse de Sarah de @dysolutions

Réponse 4: Les enfants tda(h)/dys ont des difficultés pour sélectionner/trier les informations à un moment T.

On peut leur proposer soit une alternative (surligner sur polycopié informations pertinentes, griffonner les mots utiles en vu d’une prise de note plus claire par la suite lorsqu’ils seront en mono tâche…).
Mais on peut aussi proposer un tutorat (par binôme par ex) afin qu’ils puissent être “soulagés” dans cette tâche.
Enfin, lorsque le trouble de l’enfant ne le permet pas, l’adulte peut remettre à l’enfant un résumé du cours avec éléments essentiels tout en l’aidant avec le temps à améliorer ses compétences en prises de notes.
La carte mentale est aussi un super outil pour prendre des notes brèves mais pour la réaliser en parallèle d’un cours magistrale par exemple ça demande un certain entraînement.
Si les capacités de l’enfant le permettent on peut même tester de lui donner le cours ensuite et qu’il fasse sa prise de note au calme sans distracteurs.
Car finalement ce qui rend cette tâche compliqué pour ces enfants ce n est pas que la prise de note (car ils sont souvent un problème de planification ) mais ce st surtout le fait qu’elle se fait en double tâche. L’enfant doit écouter, comprendre, sélectionner, trier, inhiber tous les distracteurs….ET écrire
ce n’est pas tout blanc ou tout noir et surtout il y a pratiquement TOUJOURS des alternatives suffit de choisir d’autres chemins 😉 réponse de raja de @littleexplorers_montessori

Réponse 5: Effectivement avoir un TDAH est déjà en soit un parcours du combattant au quotidien, suivre une simple recette de cuisine s’avère être une mission … Et quand il y a comorbidité avec trouble DYS effectivement cela se complique encore plus. Mais sont-ils pour autant condamné ? Quand j’ai étudié le TSA je me suis rendu compte que c’était un trouble très proche du TDAH d’où le fait qu’il y ait bon nombre d’erreurs de diagnostic ou que se les prononcer , avec des outils adaptés , une constance et de la détermination l’humain est capable de grande bi idnilah . Vous pouvez en voir la preuve dans de magnifiques reportages de personne soufrant de TSA et trouble associé TDA , qui mènent une vie presque ” normal ” avec certes plus d’efforts de leur part, mais ils arrivent à atteindre leur objectif de mener une vie agréable . Je conseille à toute maman et enseignante de se former en continue, car la science évolue et il y a tellement à découvrir pour s’en sortir al hamdu li lah . Qu’Allah facilite à ses familles qui malgré quelques moments de désespoir, font preuve d’une endurance a toutes épreuve. Amandine de @institutdeformationbadr

@ilhamebalayl en parle aussi dans le superpouvoir des dys dans un de ses post

pas de discours fataliste donc, que des solutions!

Vidéos gratuite pour apprendre à apprendre ici de la part de Candy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *