Maths et calculs (3-12 ans) : la méthode cuisenaire

Méthode CUISENAIRE :

les maths et le calcul dès 3 ans

Formation en ligne réglettes Cuisenaire  (21 vidéos gratuites) 

Formation chez Didacto à Choisy le roi (94)

-> boîte de 300 réglettes disponible sur le site

UMMATY SHOP 

capture-decran-2016-10-05-a-22-13-20

 

Pour celles qui ne connaissent pas encore, j’aimerais parler des réglettes Cuisenaire. Voici leurs avantages : 
? Peu coûteuses
? Petite boîte pratique
? Méthode sensorielle
? Approche concrète des maths

12208577_1517465688569184_8414361591617941932_n-225x300
?L’enfant en maternelle aborde déjà les mathématiques sous forme de jeu. Il en fait ce qu’il veut. Un peu comme des legos, on laisse libre cours à son imagination, sans directives. Il découvre les formes, les couleurs, les tailles.

capture-decran-2015-11-25-a-22-28-38-300x164
?Ensuite, on lui propose des fiches à reproduire ou des encastrements. Ces fiches sont étudiées pour introduire indirectement les notions mathématiques (sans parler de chiffres pour le moment). Le petit train, l’escalier, le tapis, la tour et d’autres objets introduisent donc, indirectement, l’addition, les notions de « + grand + petit », la commutativité, les puissances, les multiplications etc. Pourquoi je dis « indirectement » ? Parce que l’enfant va faire l’expérience en touchant et en visualisant ces concepts, sans avoir de mots pour définir que cela s’appelle « une addition » ou « une soustraction ». Exemple : lorsque l’enfant fabrique son petit train, il apprend indirectement les additions.

exemples de fiches 

capture-decran-2015-11-25-a-22-31-56-234x300 capture-decran-2015-11-25-a-22-31-48-264x300 capture-decran-2015-11-25-a-22-31-31-244x300

 

Les encastrements si vous préférez

capture-decran-2015-11-25-a-22-33-00-300x141

? Dans une autre étape, on peut commencer à parler de chiffres.

capture-decran-2015-11-25-a-22-35-39-300x207 capture-decran-2015-11-25-a-22-35-07-300x253

 

 

Photo prise du blog madrassatoun

? Puis enfin, faire des opérations.


12189923_1517465755235844_2264687702977248897_n-300x225 10629618_1517465781902508_3087059399898743534_n-300x225 12190936_1517465891902497_2100266277257514202_n-300x225 12122618_1517465728569180_2672747404727901143_n-225x300 12196244_1517465848569168_8493022376388968315_n-300x225 12190786_1517465911902495_1010068887632919637_n-225x300
?Pour qu’une notion soit comprise et apprise, il faut, dans la mesure du possible, passer par 3 étapes :

Concret – imagé – abstrait

-> C’est-à-dire qu’avant de pouvoir visualiser mentalement ce qu’est le chiffre 1 ou 2 par exemple, il est nécessaire, pour bien comprendre : de toucher, de palper et de visualiser un objet qui représente le 1 ou le 2 en l’occurrence.

-> L’enfant ayant touché un objet qui représente les chiffres 1 et 2, pourra facilement se le remémorer face à une feuille. Lorsqu’il devra faire une addition, par exemple « 1 + 2 »,  il imaginera alors 1 cube blanc + une réglette rouge. Il comprendra/visualisera que « 1 + 2 » ce n’est pas très grand. En revanche, s’il doit résoudre l’addition « 10 + 10 », il aura conscience que le résultat est un nombre plus grand. En effet, il aura déjà manipulé les réglettes oranges et mentalement, il les associera et visualisera rapidement que c’est une somme plus grande. Or, visualiser spatialement les mathématiques est extrêmement important pour la réussite et la compréhension dans cette matière. 

Formez-vous en autodidacte avec ces 21 vidéos

Je vous conseille vivement de regarder quelques reportages sur YouTube pour bien cerner la manière d’utiliser cette boîte.

Cette méthode est très intéressante en association avec un cahier de maths classique comme celui-ci par exemple :

 

img_2560-e1448487611508-225x300

Cahier à utiliser dès 5 ans

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *