si c’est difficile c’est que tu progresse

Je te partage mon petit post sur le compte insta @madrassalmdv (le pôle pro)

Et je me suis dis que c’est un état d’esprit applicable à n’importe quel domaine, alors je te le partage ici aussi 👇🏼 

On veut progresser, on veut que tout aille bien, on veut sortir de nos problèmes

Et lorsque la porte de la progression, du aller-mieux se présente, elle est souvent précédée d’une gamme d’émotion

Très souvent on en veut pas de cette gamme d’émotions

Parce qu’on veut pas la vivre

C’est désagréable

Or, c’est dans l’inconfort, le désagreable qu’on progresse

La facilité est la finalité de ce passage désagréable

Exemple, je fais du sport depuis 2018, c’est difficile, ça pique, ça fait mal, je progresse de programme en programme je touche de nouvelles limites en moi, de nouvelles sensations, qui me mettent dans l’inconfort pendant et après le sport, mais je mesure considérablement ma transformation physique et mental

Et idem dans tous les domaines de vie: enfants, famille, amies, travail avec mes collègues, finances, expatriation, etc…

Alors voici une phrase rappel que j’ai posté, elle parle d’elle même:

Tu veux atteindre tes objectifs

Mais tu ne veux pas la gamme d’émotions qui va avec

Tu les atteindras lorsque tu arrêteras d’éviter de ressentir ce qui fait mal,

le désagréable

Au final une émotion ça passe

Apprendre à la gérer

Plutôt que la fuir

Fraternellement

Aziza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *