autre cas fréquent #entreprenariat #libérale

On transpose l’allure et la fluidité que les gens ont de passer du salariat à l’entreprenariat

On se dit c’est bon, j’me lance  je vais quitter mon travail, mes aides et de toute façon, je suis à mon compte et ça va marcher puisque si je mets en place ce que eux mettent en place, puisqu’ils vendent  leurs actions comme efficace de passer de 0 à 10k

C’est bon, l’affairait est réglée y’a plus k

Sauf que bien souvent

Toutes les phases introspections comme régler ses insécurités intérieures, ses blessures, bosser mille heures ou tout autres actions, t’as pas vu ou la personne t’as pas laissé percevoir qu’il y avait une grosse partie de l’iceberg caché et qu’en fait,tout le monde y passe…avant de matérialiser ce rêve d’indépendance


Et c’est aussi d’ailleurs ça qui est beau en entreprenariat, tu crois que tu vas lancer une activité qui va aider les gens, mais ça t’aide d’abord à voir où c’est que tu as besoin d’aide, toi d’abord et selon les zones à régler en toi, ça prend plus ou moins de temps

le gain est donc beaucoup + spirituelle avant de se matérialiser en euros, en expatriation, en achat immobilier…

Car une entreprise pérenne a d’abord besoin d’une personne solide d’Amour de l’intérieur pour supporter à matérialiser beaucoup beaucoup de choses aussi magnifiques les unes que les autres et dont tu n’avais pas imaginé que ce serait possible

Cette matérialisation extérieure n’est pas à la hauteur de cet effort personnel, elle est ce qu’elle est en fonction de chacun

Fraternellement

Aziza, Formatrice polypédagogie et développeuse et reprise de projet au sein de l’OF Madrassa LMDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *