« Ce que m’a apporté la découverte de la Pédagogie Montessori : … « 

On me demande souvent

Qu’est ce que c’est que Montessori ?

J’en entends des vertes et des pas mûres d’un côté et que des éloges de l’autre

Je pense que tout le monde a pu constater l’engouement que cela prend lorsqu’un post’ est mentionné par le mot « Montessori » ^^ à  croire que cela deviendra tabou.

Souvent spectatrice et lectrice attentive des dires de chacune, aujourd’hui je souhaite publier des témoignages.

C’est vrai qu’à force d’entendre parler d’une chose c’est lourd. J’ai souvent vu des réactions très différentes : fuite, passivité, peur, crainte, etc…

Et si on essayait de COMPRENDRE, pourquoi on en parle tellement depuis ces 10 dernières années ?

Mais que contiennent ces formations pour susciter autant d’intérêt?

J’ai rencontré des femmes qui tiennent à coeur leurs rôle de maman, des ASSMAT , ATSEM et des enseignantes toutes matières confondues impliquées, des éducatrices spécialisées et des psychologue toujours en recherche de méthodes pertinentes, des femmes médecins pédiatres auxiliaires en recherche de complément, des « tata » pour leurs propres nièces et neveux, des étudiantes qui s’éveillent …. se sont formées et se forment de plus en plus.

Il n’y a pourtant aucune récompense pécuniaire à la clé. C’est d’ailleurs plutôt l’inverse lorsque l’on regarde de près le tarif de formation.

Elles investissent leurs temps et leurs argent à se former. Comme ça, juste pour le plaisir, d’apprendre ce qui peut AIDER l’enfant !

Ce mot « formation » n’a pas forcément de consonance professionnelle; on achète ou plutôt, on investit dans une formation comme on investirait dans un cours d’arabe, ou un bon bouquin! A l’heure actuelle l’acquisition de SAVOIR n’a jamais été aussi accessible.

Maintenant, à ELLES , la parole; vous allez voir, à chacune selon ses affinités, sa vision, ses aspirations, ses objectifs de vie 🙂

Témoignage#1

-Quand as-tu découvert la pédagogie Montessori?
Quand je faisais l’ief, j’étais adepte du  » fait pour pas cher mais ludique » , et donc je suis tombée sur des blogs « ief » qui parlaient des cartes de nomenclature, activités montessori faites maison, donc je me suis dit : »tiens, un truc à bricoler, voyons voir »….et puis là, je suis tombée dans la marmite, j’ai appris ce que c’etait que cette pédagogie, j’ai été attiré par le matériel, que j’achetais d’abord d’occaz’, puis mon compte en banque a été vidé par des boutiques en ligne….
-Qu’as-tu ressenti pendant et après formation?
J’ai pratiqué la pédagogie Montessori en autodidacte pendant des années, grâce aux videos youtube, blogs de mamans ief, les livres pas à pas, et les lectures des livres de Maria Montessori, et autres pédagogies. Elhamdulillah, avec facebook, j’ai trouvé des formations données par des soeurs. J’ai donc harcelé quelques unes d’entre elles pour avoir un créneau et qu’elles se déplacent dans le sud pour organiser une formation entre soeurs. Elhamdulillah, éducation Montessori Montessori-education, mahjouba fatarsi a répondu présente, et macha Allah quelle femme ! Nous avons passé une formation parfaite, que ce soit au niveau du contenu que de la forme.
-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux-tu dire? Cela a t’il changé quelque chose?
La pratique de Montessori et des pedagogies alternatives en général (j’aime beaucoup Freinet, Reggio, la pedagogie par le jeu…), m’a amené à proposer mes compétences pour la fondation d’une école Montessori et musulmane, l’école Avempace, à Toulouse. Faire Montessori chez soi, c’est bien, c’est gratifiant d’apprendre à écrire, à lire, à aimer les maths à son enfant, sans avoir à imposer quoique ce soit, seulement grâce à ces pédagogies où l’enfant est acteur de son apprentissage. Mais se dire qu’on peut essayer de motiver d’autres enfants dans cette voie, perso ça m’a paru une évidence. Comme le dit ma formatrice, cette pedagogie, c’est une sorte de « amana » comme tout savoir, ne rien en faire, c’est bien triste.
-Conseillerais-tu les personnes de se former qu’elles soient enseignantes ou non/ maman d’enfants-ief ou d’enfants scolarisés? Maman d’enfants handicapés?
Oui à 200%, la formation apporte des clés de compréhension, une reflexion plus profonde, et des échanges forts.

-Comment définis-tu la pédagogie Montessori?
Le lacher-prise dans le savoir-faire en même temps que l’exigence dans l’observation et le fait de se mettre à la place de l’enfant, pour l’éducatrice Montessori. Et le plaisir de faire soi même pour l’enfant.
-si tu as autre chose à ajouter: Pour oser Montessori ou les autres pédagogies alternatives, il faut d’abord être persuadé d’une chose : votre enfant est bien plus intelligent qu’on ne le croit, il a en lui des ressources naturelles, un savoir inné qu’il faut juste mettre à jour et faire évoluer.

Témoignage#2

-Quand as-tu découvert la pédagogie Montessori ? J’ai découvert Montessori avec mon 2ème enfant ! Elle avait une manière de comprendre différente de celle de son grand frère qui lui était très scolaire, l’ief ça glissait tout seul…j’étais trop en galère (je suis moi-même le fruit de l’EN (éducation nationale)…. J’ai alors découvert le blog « family and co »…Je l’ai feuilleté de long en large et j’ai osé lui demander après quelques mois de l’aide…Car je pataugeais complétement avec ma fille surtout en lecture….Alors elle m’a fait découvrir Montessori….J’ai de suite accroché avec les solides géométriques, j’ai trouvé cela tellement ludique pour mon fils car je lui apprenais les solides au même moment…et j’ai trouvé que ça répondait complétement au besoin de ma fille           « visualiser » son apprentissage. Ma fille a aujourd’hui 8ans. Et Montessori a été un superbe allié dans un moment de doute et de remise en question…j’étais vraiment perdue sans Ambre Cosnuau

-Qu’as-tu ressenti pendant et après formation?

Je n’ai fait aucune formation car j’ai maintenant 5 enfants, je n’ai ni le budget ni le temps et ni même l’envie…Même si je conseillerais toujours à une maman ayant des petits enfants de faire une formation. Mais je me documente pas mal !

-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux-tu dire? Cela a t’il changé quelque chose? J’ai acquis énormément de matériel vu que j’en vends beaucoup…Mais la vérité je trouve que mes acquis IEF enfin ceux de mes enfants sont devenus médiocre comparé aux temps ou je n’avais rien …..je trouve avoir perdu trop de temps entre l’achat, le rangement, le tri, la plastification…Même si je vois que Montessori pour mon 4 ème enfant (qui était un enfant très turbulent) a été un enfant canalisé et compris dans cette pédagogie…
Mais après 9 ans d’ief, cette année j’ai viré Montessori de la place numéro 1 .. Je reviens à moi-même.. Je suis l’enseignante et non Montessori… Je fais de toutes pédagogies, je ne m’enferme pas dans une seule pédagogie, je refais à l’ancienne, à ma sauce, à ma manière, je m’approprie mon IEF à mon image à mon caractère, pour que mes enfants voient que je suis l’image de l’ief et non pas Montessori ou j’étais encore dans le monde de la découverte, complétement indécise et au pas non maitrisé… Bref là Montessori me sert « d’ATSEM »…C’est ma béquille, c’est ma nounou quand je suis occupée !

-Conseillerais-tu les personnes de se former qu’elles soient enseignantes ou non/ maman d’enfants-ief ou d’enfants scolarisés? Maman d’enfants handicapés?
Je penserais toujours que c’est une bonne chose, toute formation est bonne à prendre.

-Comment définis-tu la pédagogie Montessori?
Un excellent support mais pas le maître unique de l’instruction

Témoignage#3

– Quand as-tu découvert la pédagogie Montessori? Sur Internet mais je me sentais perdue face à toutes ces informations et j’ai vite rebroussé chemin car à l’époque ce n’était pas très riche encore le  » monde  » Montessori. C’est quelques semaines plus tard seulement que j’ai fait la rencontre dans un parc avec une éducatrice Montessori en Angleterre qui est par la suite devenue mon amie, ma formatrice et pour une courte période l’éducatrice Montessori de mon premier enfant.
– Qu’as-tu ressenti pendant et après formation? Ma formation 3-6 ans a été informelle, c’est-à-dire qu’elle n’a pas été faite dans une formation présentielle mais au côté de mon amie qui avait organisé chez elle, sa classe et recevait des enfants dont le mien. Pendant 3 mois, j’ai eu la chance de rester à ses côtés et d’apprendre d’elle et de sa très grande expérience. En toute franchise ça a été la période de ma vie de maman la plus épanouie. J’étais heureuse d’apprendre, heureuse de comprendre et surtout heureuse de sentir que je prenais la bonne voix pour enseigner à mes enfants dans le bonheur et le respect. Après cette grande étape dans vie, je me suis sentie pousser des ailes et c’est tout simplement que j’ai commencé à mettre en place tout ce que mon amie et formatrice m’avait appris avec mes enfants et d’autres enfants IEF.
-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux-tu dire? Cela a t’il changé quelque chose? Oui, j’ai commencé, mon fils avait 5 ans, aujourd’hui il en a 12 alors on va dire que j’ai 7 ans de recul pour conclure que cette méthode est un bijou si on la comprend, et qu’elle aide l’enfant à se dépasser. Trois derniers exemples en date qui m’ont fait me dire que je ne m’étais pas trompée dans le choix de cette méthode c’est quand mon fils a corrigé une professeur de sciences qui donnait une mauvaise information pendant son cours, mais aussi et surtout quand il a réussi du haut de ses 12 ans à se faire embaucher sous mes yeux pour apprendre le français à un petit groupe d’anglais, quelle fierté j’ai eu en le regardant mettre en avant ses compétences et même négocier sa paye 🙂 Le troisième exemple est quand une professeur qui a eu Sofiane pendant quelques semaines dans son cours, 1 heure par semaine m’a dit la chose suivante “ votre enfant à une très grande estime de lui et une très grande confiance en lui “, voilà, je pense que c’est un très bon début dans la vie pour réussir, une grande estime de soi et une grande confiance en soi.
-Conseillerais-tu les personnes de se former qu’elles soient enseignantes ou non/ maman d’enfants-ief ou d’enfants scolarisés? Maman d’enfants handicapés? Se former oui mais vivre Montessori avant tout.
-Comment définis-tu la pédagogie Montessori? Une aide à la vie.

Témoignage #4

-Quand as-tu découvert la pédagogie Montessori?J’ai découvert Maria Montessori au cours de ma formation enseignante à l’iufm. Je devais choisir un livre d’une personne connue dans le domaine de l’enseignement ,de l’instruction, de la psychologie de l’enfant etc
J’ai donc par tout hasard effectué un bref résumé de l’œuvre très célèbre « l’enfant » à l’époque je n’avais pas assez de recul ou peut être de maturité pour cerner l’essence de cette ouvrage.
A mon passage à l’oral j’avais l’impression que cette  » Maria Montessori « était considéré comme une exception et comme quelqu’un d’utopique et que dans l’éducation nationale nous n’aurions pas le TPS et l’argent pour mener à bien une telle pédagogie tant elle reformerai trop le système éducatif actuel. Puis j’ai pu être informé de cette Pédagogie plus en profondeur au sein d’une école ,et plus tard auprès de professionnels et passionnés.

-Qu’as-tu ressenti pendant et après la formation? Pendant la formation je me suis senti coupable envers les élèves à qui j’ avais enseigné de façon traditionnelle.
Tout était si simple avec cette pédagogie, pas d’acharnement , pas de papier/crayon pendant des heures, pas d’imposition du travail, et j’en passe.
Tout était pensé parfaitement pour que « l’enfant  » ( être unique) on ne parle plus d’élève, soit placé dans un contexte harmonieux et soucieux de son bien être dans tous les domaines.
J’ai tenté tout de suite après de mettre en place des petits ateliers en classe notamment en conjugaison et grammaire et je trouvais que cela fonctionnait très bien , les enfants admiraient davantage leur travail , mon positionnement face au eux également avait changé.

-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux tu dire? Je suis entièrement convaincue par cette pédagogie qui je pense lorsqu’elle est mené à bien apporte d’immenses bienfaits à l’enfant (confiance en soi,autonomie,vivacité d’esprit,…)

-Conseillerais-tu les personnes de se former qu’elles soient enseignantes ou non/ maman d’enfants-ief ou d’enfants scolarisés? Maman d’enfants handicapés
Oui c’est très utile dans tous les cas car on peut aider à la fois son enfant scolarisé par l’utilisation d’un matériel scientifique efficace et aider de nombreux enfants qui décrochent du système scolaire. En famille cela créé une relation merveilleuse avec son enfant car nous prenons en compte sa psychologie ses besoins intellectuels…
-Comment définis-tu la pédagogie Montessori?
Comme une révélation ! Cest un projet éducatif qui vise je pense à améliorer la confiance des enfants à affronter ce monde en le découvrant par des moyens « naturels » à être plus curieux et autonome .

Témoignage #5

-Quand as tu découvert la pédagogie Montessori? J‘ai découvert la pédagogie Montessori par l’intermédiaire de ma belle sœur qui est institutrice, cela a été pour moi une réelle découverte et même plus encore un bouleversement sur ma perception de l’enfant ( son développement, ses besoins, et plus encore…) j’ai changé complètement de paradigme.

-Qu’as-tu ressenti pendant et après formation? J’ai décidé de me former car je pratique l’école à la maison, lors de ma formation je me suis réellement rendu compte que malgré les livres que j’ai pu lire, les heures que j’ai pu passée à me perdre sur les blogs en tout genre, ce fût une énorme claque car j’étais loin d’imaginer ce qui m’attendais : j’étais plongé au cœur du développement de l’enfant de ses premiers balbutiements à ses grandes découvertes scientifiques ( maths, français…) en passant par son développement sensorielle, psychologique et même physiologique ! J’étais émerveillée par la simplicité et la pertinence des outils didactiques qui était mis à sa disposition , par l’empathie et la bienveillance ( mais ça notre religion El hamdoullileh nous suffit) mais ma grande surprise fût la partie vie sensorielle et vie pratique que l’on a tendance à négliger et qui est juste capitale ! Et je pèse mes mots… Rien n’a été fait au hasard chaque activité développe une compétence ( motrice, cognitive, polarisation, etcc la liste est longue !!!)
A la fin de ma formation j’étais gonflée à bloc, prête à tâter le terrain ! Avec je dois l’avouer plus de facilité et de sérénité qu’avant 🙂

-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux tu dire? Je suis fraîchement formée et d’après ma formatrice : il faut plusieurs années de pratique intense pour avoir une fluidité dans les gestes. C’est dire lol !Donc à mon petit niveau de maman fraîchement formée, je répondrai en disant que évidement cela à tout changé mais ça faut le vivre pour le comprendre 😉

-Conseillerais-tu les personnes de se former qu’elles soient enseignantes ou non/ maman d’enfants-ief ou d’enfants scolarisés? Maman d’enfants handicapés , oui je ne peux qu’encourager les gens à se former mais je tiens à préciser que l’on ne se forme pas en 48h ! Une « formation » c’est minimum 1 semaine par module, il y a tellement d’informations à traiter qu’il faut vraiment avoir le temps de digérer tout ça sinon gare à l’indigestion… D’ailleurs je comprends mieux pourquoi une « vraie » formation Montessori s’étale sur une année ! Sincèrement avec du recul on peut dire que ça n’est pas du luxe sauf le prix hélas. Sinon pour celles qui ne peuvent pas se former vous pourrez trouver des initiations qui vous permettront au moins de vous faire une idée à moindre coût.
J’ai eu l’opportunité de la faire et je ne le regrette pas car cela m’apporte beaucoup de sérénité dans ma façon de travailler, j’en avais assez de ne pas savoir quel matériel présenter, quand ? Comment ? Pourquoi ? Mais encore cela m’a permis de comprendre certains comportement chez ma fille et cela a répondu à pas mal d’interrogations !! El hamdoullileh ça a été une grande ni3ma . Qu’allah facilite à toutes les mamans qui sont soucieuses du bien être de leur enfant ! Par contre je tiens à mettre un bémol ici mon témoignage porte sur la pédagogie Montessori mais je ne suis pas du tout une puriste Montessori loin de là ! Il y a d’autres pédagogies supports etcc qui sont tout aussi efficaces et qui font l’affaire 😉

-Comment définis-tu la pédagogie Montessori? Si je devais résumer la pédagogie Montessori en quelques lignes ça serait celles ci : je suis capable de faire seule des choses, laisse moi l’opportunité de te le montrer.
Et la force de cette pédagogie repose essentiellement sur ça ! Du matériel à disposition qui répond à un besoin ( période sensible) vous serez étonnez de voir à quelle vitesse un enfant est capable d’assimiler certaines notions, simplement parce que c’était le bon moment 🙂

Témoignage #6

-Quand as-tu découvert la pédagogie Montessori? Il y a un peu moins de 10ans j’ai travaillé dans crèche qui était anciennement une crèche Montessori..c’est là que j’ai entendu parler pour la première fois de cette pédagogie. Ma curiosité a été éveillé… mais il y a 4ans une amie c’est formée et m’a expliqué plein de chose.. là j’ai vraiment eu l’envie d’en savoir plus..

-Qu’as-tu ressenti pendant et après formation? Durant ma formation j’allais de découverte en surprise.. A chaque fois que je découvrais un matériel j’étais surprise de voir comment il avait été pensé pour qu’enfin l’enfant puisse avoir du concret à manipuler et se représenter les choses réellement avant de passer à l’abstraction…Après la formation j’ai tout de suite voulu mettre cela en place avec mes enfants.

-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux tu dire? Je conseille à toutes les mamans qui ont envie de s’investir dans l’apprentissage de leurs enfants scolarisés ou non de suivre une formation. Même si l’enfant est scolarisé, comme ça il pourra apprendre d’une autre manière lors des devoirs ou des révisions et il y prendra sûrement plus de plaisir. Pour les familles ayant des enfants handicapés je pense que cela est une réelle opportunité car l’enfant a besoin de manipuler pour comprendre et encore plus les enfants aux besoins spéciaux qui sont très sensibles au sensoriel.

-Comment définis-tu la pédagogie Montessori? Concernant la pédagogie Montessori je pense qu’ il ne faut pas en faire une obsession. A mon avis Mme Montessori a mis aux points tout ce matériel pour tout le monde ..malheureusement aujourd’hui c’est devenu un business si inaccessible si on en a pas les moyen… je suis heureuse que des soeurs formées mettent disposition leurs savoirs en proposant des formations à moindre prix en échange d’une formation de qualité! car je l’ai toujours pensé: apprendre à éduquer ne devrait pas être réserver à une certaine élite.

#Mon témoignage ?

-Quand as-tu découvert la pédagogie Montessori? Depuis 2008 j’ai été très intrigué par le programme de maternelle. Comme je gérais le soutien scolaire de deux enfants, je m’y suis très tôt intéressée et encore plus à l’arrivée de ma fille, car bizarrement j’ai eu un espèce de compte à rebours qui s’est déclenché en moi et qui me disait « ta fille va bientôt avoir 3 ans, prépare toi ». Comme si que les apprentissages commençaient à cette date… J’avais donc tout parcouru en terme de programme de maternelle et ça restait « mignon »: Des gommettes, de la colle, des ciseaux, de la peinture. Là ou j’ai eu un déclic, c’est quand j’observais les enfants que je gardais. Age: 4 et 5 ans; famille aisée et soucieuse du moindre apport intellectuel après l’école; maison sans télé, bibliothèque remplie. Je passais mon temps à leurs lire des histoires, ils m’en réclamaient comme certains enfants réclament des dessins animés. Ils étaient attentifs presque sans respirer tant ils étaient à l’écoute de chacun de mes mots. Et ça, ça m’a interpellé, mais sans pour autant que je puisse y mettre des mots. Leur vocabulaire aussi m’a ébloui. Comparé à d’autres enfants ayant une routine télé par exemple. J’étais donc déjà dans une posture d’observateur. Un soir je surfais sur youtube, et je suis tombée sur une vidéo qui s’appelle « Montessori, c’est fou! ». Je ne sais comment je suis tombée dessus, mais le titre m’a invité à cliquer. Et là, je me suis dit y’a un truk!! J’ai donc tapé « Montessori  » sur google et je suis tombée sur une formation initiation.


-Qu’as-tu ressenti pendant et après formation? Plus les heures passaient et plus cela remuait en moi pleins d’émotions mélangées: joie de découvrir un programme insoupçonné, espoir sur une manière d’enseigner qui donnait la promesse d’épanouir l’enfant, colère et frustration de mon passé d’écolière, une compréhension complète de mon ressenti en tant qu’écolière (je me suis toujours dit: pourquoi je suis assise là, devant une prof qui parle d’un truk qui ne m’intéresse pas, pourquoi je suis obligée de passer des examens sur des matières dont je ne comprends à peine le sens et l’utilité), et même si j’ai tout de même eu mes diplômes et poursuivi après le bac sans grande conviction dans ce que j’apprenais, j’ai, par cette formation et par d’autres par la suite, rehaussé l’estime de moi, été rassurée car j’étais intelligente comme tout le monde mais qu’on a fait taire mon intelligence par un système totalement impersonnel, dénué de sens, contraire à la nature humaine et sa belle complexité; une determination à faire du bruit autour de cette pédagogie et contribuer au développement de l’intelligence des enfants mais aussi ré-énergiser l’intelligence endormie des enfants en échec/décrochage scolaire; car cette pédagogie véhicule aussi beaucoup d’espoir, elle permet de raviver l’intelligence. Bref une révélation et des mots sur tout ce que je pensais et ce que je ressentais.


-Si cela fait maintenant un moment que tu es formée et que tu pratiques que peux tu dire? Cela a t’il changé quelque chose? 
Je suis formée 3-6 et 6-12 ans, et depuis peu j’ai complété avec le 0-3 ans et cela m’a permis de tout reprendre à la base. C’est à dire de la maternelle jusqu’à des notions collège et ce dans toutes les matières. Enseigner devient très accessible. ET je dirais que se former redonne estime de soi avant tout. Car pour accompagner scolairement son enfant il faut déjà avoir une bonne estime de soi. Ces formations offrent donc l’opportunité de se connaitre un peu plus. J’entends beaucoup de maman dire « moi je suis nulle je ne comprends jamais rien ». Ces formations te font comprendre que le système scolaire et l’éducation lié à écraser l’estime de soi de beaucoup de monde. Ces formations apportent des réponses, c’est un élément déclencheur pour comprendre exactement tous les problèmes liés à l’échec scolaire mais aussi un déclencheur de solutions. Moi même étant issu d’une éducation où on me disait « travail bien si tu veux réussir », ces formations m’ont permis de déporter la notion de « réussite » vers autre chose. Et la pression est donc levée pour moi. Je vis sereinement les apprentissages sans n’émettre aucune pression sur mes enfants; Je fais totalement confiance en notre intelligence programmée pour se développer grâce à des facteurs favorables… J’ai appris et constaté que les questions répétitives de l’enfant sur un même sujet est un indicateur clé pour lui proposer un apprentissage au plus proche de ses besoins intellectuels. Ses questionnements représentent donc son programme scolaire! A partir de là, aucun échec scolaire possible! Puisque c’est lui le demandeur! Tandis qu’à l’école on impose un programme qui ne correspond ni à ses envies, ni à ses intérêts ni à ses besoins intellectuels.

Avant je me disais: « mais pourquoi on apprend la géométrie, les mathématiques.. de toute façon on ne s’en sert même pas, à quoi bon occuper son temps à ces choses! »; ça c’était avant! Ces formations ont éveillé en moi le sens des choses!, l’interdépendance entre chaque chose créee. Tout est si parfaitement conçu, tout est si logique que personnellement, mes convictions profondes se raffermissent chaque jours un peu plus et à chaque nouvelle découverte en biologie, chimie, physique, mathématique.. bref toutes les matières révèlent une toute puissance, et c’est ça le plus fort pour moi. Faire de chaque matière une PREUVE que tout a été parfaitement conçu. C’est à dire que cela en fait vraiment des enseignements qui raffermissent la croyance. Justement à travers les matières on renforce la croyance, l’unicité. Au travers de la biologie, la zoologie, les mathématiques on perçoit cela et on ressent pendant les cours, la toute puissance d’un créateur. Et pour donner un exemple, lorsque l’on constate avec du matériel concret qu’une multiplication s’étend en surface et en dimension de manière géométrique quelque soit le nombre multiplié on y voit la perfection dans la conception de ce qui compose notre univers. On y voit une science parfaite dans les lois physiques chimiques et mathématiques qu’Il a instauré. Avec les formations Montessori, en fait les matières prennent tous leurs sens (ce que l’école ne nous apprend pas) et une profonde croyance en un Créateur unique s’installe vraiment dans les cœurs. Pour exemple d’un de mes émerveillement c’est lorsque j’ai découvert que dans une feuille, les nervures ont un rôle bien précis (science de la botanique), Tout a une fonction, rien ne sert à rien, tout le monde a besoin de tout le monde, et retirer un des éléments de la Création et tout est déséquilibré. C’est ça donner du sens aux matières! Pour ma part cela me renforce et j’aime transmettre tous ces aspects-là pour faire naître chez l’enfant l’admiration la plus grande pour Notre Créateur.

J’aime par exemple montrer l’horloge analogique, le rapporteur, le compas, l’equerre, la grammaire comme outils issu d’une science (certes découverts par des non musulmans) mais qui prouvent l’unicité et la parfaite conception des choses.

Je donne un exemple: on apprend à l’enfant à tracer des traits, puis utiliser, d’autres outils de tracage comme le cercle par exemple à l’aide d’un compas ou un demi cercle à l’aide d’un rapporteur, puis il apprend la gradation, puis plus tard les calculs de degrés, on apprend l’heure , les nombres bref toute une progression en maternelle; pour ensuite dès 6 ans, faire une suite logique et se poser des questions : mais d’où vient ce cercle? Comment as-ton inventé cet outil? Pour quel but? Et quand on cherche, on trouve que dans des temps tres anciens en Mesopotamie des hommes passaient leurs temps à observer le ciel, ils ont suivi une étoile ils ont tracé sa trajectoire au sol. Ils ont ainsi tracer 360 points, ce qui a fait naitre donc un cercle, la base sexagecimal (compter de 60 en 60) , le rapporteur le compas l’horloge analogique, le calcul de degré (ce qui nous aide pour le calcul des prières) fin bref je pourrais m’étaler pendant des heures…

On a parfois besoin de vecteurs pour revenir à nos origines, même si nous avons tout, la vérité ne saute parfois pas aux yeux directement…

-Conseillerais-tu les personnes de se former qu’elles soient enseignantes ou non/ maman d’enfants-ief ou d’enfants scolarisés? Maman d’enfants handicapés? 300% oui. Sans aucune hésitation! J’ai rencontré des éducatrices spécialisées, des mamans, des psy etc et toute personne souhaitant aider l’enfant se doit de découvrir tout ce qui peut aider. C’est notre devoir d’élever nos enfants, et de pouvoir contribuer ne serait-ce que par un regard, un geste, une attention etc; un autre enfant (nièce, neveu, cousin, en salle d’attente, dans un parc pour enfant etc)

-Comment définis-tu la pédagogie Montessori? Montessori, Pythagore, Thalès, les Babyloniens… Ce sont tous les mêmes ; des personnes qui nous ont apporté leurs sciences (cognitives, mathématiques, physiques, chimiques etc) J’utilise donc la pédagogie Montessori qui a été un propulseur et celle-ci m’a fait bifurquer sur d’autres, toutes aussi enrichissantes et porteuses de solutions et ainsi, être au plus proche de l’enfant dans le but de l’amener vers un apprentissage toujours plus personnalisé pour qu’il atteigne sa plénitude intellectuelle, en prenant plaisir, c’est le mot d’ordre.

-Comment définis-tu la pédagogie Montessori? Comme une base solide pour pouvoir s’engager sereinement dans l’école à la maison, le soutien scolaire et l’enseignement en classe traditionnelle car elle apporte une connaissance assez complète de l’enfant et un matériel très utile; pour ensuite s’engager dans la découverte et la compréhension d’autres méthodes qui placent l’enfant au coeur des apprentissages mais aussi l’adulte, sa posture et sa connaissance de lui même et ainsi apprendre l’ART d’être adulte devant un enfant. C’est donc un propulseur à mon sens et toujours compléter ses connaissances car Montessori oui mais pas que!

Que contiennent les formations Montessori?

Télécharge le ebook, clique sur l’image

 

Сommentaires (2)

  1. Written by Leïla

    J’aime vraiment finir ma journée par la lecture des articles d’Aziza, merci! C’est enrichissant et motivant.. Merci pour vos témoignages les soeurs;-)

    1. Written by aziza

      Plaisir partagé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *