Écriture scripte ou cursive ?

Concernant l’écriture, plusieurs questions reviennent très fréquemment :

Doit-on enseigner l’écriture scripte ou plutôt l’écriture cursive ? Les deux ? Ou bien, doit-on privilégier les majuscules d’imprimerie ou encore, les majuscules cursives ? Finalement, les quatre polices d’écritures sont-elles à enseigner ? 

ZOOM SUR LES DIFFÉRENTES POLICES D’ÉCRITURE

  1. L’écriture scripte
  2. L’écriture cursive
  3. Les majuscules d’imprimerie
  4. Les majuscules cursives

 

Alors, par quoi commencer ?

 

-> Les majuscules d’imprimerie sont enseignées en école traditionnelle. En fait, il n’y a aucun intérêt à enseigner cette police d’écriture, du moins, pas en priorité ! Pourquoi ? Parce que pour entrer en lecture, elle ne sera d’aucune utilité à l’enfant. Pour l’écriture, elle ne sera pas utile non plus d’ailleurs, car nous écrivons peu ou pas, en majuscules. Alors, pourquoi l’enseigne-t-on ? MYSTÈRE. Si vous avez quelques éléments de réponse logiques : à vos commentaires ! 🙂 Je ne demande qu’à comprendre.

 

-> Les majuscules cursives : même réflexion.

 

-> La finale se joue donc  entre l’écriture cursive et l’écriture scripte :

  • L’écriture cursive est enseignée dans la plupart des écoles Montessori dès 3 ans et dans les écoles primaires traditionnelles dès le CP. Les écoles Montessori ont l’avantage de proposer un matériel adapté comme les lettres rugueuses, pour mémoriser la forme de la lettre et sa trajectoire de manière sensorielle. Autre outil : le plateau de sable, pour réécrire la lettre avec le doigt, même sans avoir la compétence de tenir un stylo. Les formes à dessin, quant à elles, permettent de s’entraîner aux compétences graphiques d’écriture en passant par l’art visuel. Il existe encore bien d’autres supports comme l’alphabet mobile par exemple mais le plus important, c’est d’avoir une approche de l’enfant très particulière et personnalisée. En revanche, les écoles traditionnelles sont nettement moins équipées (voire pas du tout), pour accompagner l’enfant dans l’apprentissage de l’écriture et de la lecture en lettres cursives. Cependant, l’inconvénient MAJEUR de l’écriture cursive est, selon moi, le fait qu’elle limite l’apprentissage autonome. En effet, rien, ou presque, n’est écrit en cursives dans notre environnement.

 

  • L’écriture scripte est choisie par certaines écoles. C’est une police que nous retrouvons partout : journaux, emballages publicitaires, livres etc. Son grand avantage est que cela favorise l’apprentissage autonome. Elle offre la possibilité de « travailler » la lecture où que l’on soit. Pas besoin d’être dans un temps de classe et d’avoir du matériel.

Avec l’écriture scripte, les enfants entrent bien plus rapidement en lecture et en écriture. L’enfant qui entre en lecture, en vient naturellement à s’essayer à l’écriture. Elle offre une facilité dans l’entrée en écriture car elle reste proche de l’écriture en « bâtons », un peu comme les majuscules. L’enfant aura donc moins de difficultés que pour écrire en scripte. En effet, l’écriture cursive demande un geste graphique plutôt arrondi et plus complexe pour un jeune enfant dont la tonicité n’est pas encore assez développée. Il est donc moins frustré avec l’écriture scripte, car le geste d’écriture ne nécessite pas autant d’efforts que pour l’écriture cursive.

Et vous, quel est votre choix ?

 

 

Сommentaires (8)

  1. Written by nadia
  2. Written by Julie selma

    Salam aleikoum
    Ici on optimise le temos passe a apprendre les lettres, en apprennant cursif et script a la fois !
    Et ca Marche !
    On utilise la cursive pour ecrire, le script pour la lecture
    On passe de l’une a l’autre en expliquant l’ajout des boucles et des accriches
    On aime les delies de la main qui ecrit comme le ruban defile, entre Ciel et Terre (cf methode delile)

    Les enfants ont une grande capacite d’adaptation, alors pourquoi choisir?

    1. Written by aziza

      c vrai aussi! je suis d’accord, merci pour ton com 🙂

  3. Written by Zarra

    Salam Alaykoum!! Nous aussi, on utilise la cursive pour l’écriture et le script pour la lecture! L’enfant s’adapte bien de cette manière! Le petit souci que j’ai; c’est pour l’écriture, ça l’amusait au début mais maintenant c’est très difficile. Elle n’émet aucune objection pour la lecture ou pour tout autre exercice qui ne nécessite pas une longue écriture. Dès qu’il s’agit d’une copie, ou d’écriture ou d’une dictée même toute petite, elle change de tête!!! Pourtant on a travaillé progressivement dans la quantité pour ne pas avoir justement ce problème! As tu des conseils par rapport à ça?

    1. Written by aziza

      Alayk salam allahibarek 🙂
      Peux tu me dire quel âge a ton enfant?

      1. Written by Hanae

        Salam Alaykoum ma soeur!

        Ellle va avoir 7 ans très bientôt!

        1. Written by aziza

          merci, alors j’ai envie de te demander, comment as tu travailler l’écriture ? Est-ce que pendant la période maternelle tu lui as proposé des activités de motricité fine? malaxer des pâtes comme l’argile, la pâte à modeler, ou tout autre pâte, des activités manuelles durant lesquelles on manipule beaucoup avec les doigts? Car elle est peut être réticente car l’écriture prolongé peut être pénible pour elle (crampes aux doigts etc)? Ou peut être c’est une chose dont elle n’éprouve pas de plaisir à faire , il faudrait alors user de techniques ludiques, ou la faire écrire sur des sujets qu’elle aime

  4. Written by Zarra

    Je fais l’école à la maison depuis la grande section (avant elle était à l’école publique pour la petite et moyenne section). Elle est très manuelle, on fabrique souvent de la pâte à modeler et elle peut y jouer pendant des heures. Mais je le fais que depuis le CP, après avoir lu pas mal de choses sur Montessori, l’éducation bienveillante et d’autres pédagogies alternatives. Il m’a fallu du temps pour découvrir tout ça. Elle se plaignait de douleurs aux poignets aux débuts de l’écriture, c’est en constant ce problème que j’ai cherché des informations et que j’ai découvert la solution des activités manuelles. Est-ce qu’elle garde un mauvais souvenir de ce début d’apprentissage de l’écriture? Peut – être,… Sinon pour le côté ludique, j’ai essayé beaucoup de choses aussi. Je lui ai même proposé de rédiger un livre. Elle a été enthousiaste car elle aime beaucoup dessiner et elle est très créative. Elle a fait les dessins mais quand arrive le moment d’écrire une petite phrase ou le titre, elle change littéralement de visage et n’éprouve plus aucun bonheur. Ce qu’elle aime elle le fait à fond, comme les poèmes, la créativité, les activités manuelles, l’apprentissage du coran mais quand il s’agit de français ou de math elle veut rien savoir. On est donc un peu perdu. Pourtant je sais qu’il faut que je lui montre qu’ il y a des choses qu’on n’aime pas mais qu’il faut acquérir mais je sais aussi que forcer un enfant ne mène à rien et peut vite l’écoeurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *